Remplacer Free et la Freebox Révolution ? Partie 2

de | janvier 8, 2015

Bonjour et bienvenue dans ce deuxième article sur comment remplacer Free et une Freebox Révolution. Dans mon premier article, j’expliquais mon choix pour le FAI OVH et ce qu’induisait ce choix. En effet OVH ne propose qu’un modem/routeur et non une box comme le font la plupart des opérateurs. Il va donc nous falloir construire notre propre box. Voyons voir comment nous y prendre.

La première chose à regarder avant de choisir le matériel est de savoir quel système on va faire tourner dessus. En effet certain système demande plus ou moins de puissance, d’autre ne sont pas compatible avec certains matériels faute de driver disponible ( linux par exemple ). Concernant Windows ou pire Mac OS, j?élimine direct pour des raisons de coût. Pour une machine à moins de 400?, le coût de la licence ou de l?Apple est trop élevé. Il ne nous reste donc que linux. Et cela est plus que suffisant. Après quelque petite recherche, je pense faire tourner mon média center avec XBMC/KODI. Ce logiciel dispose d’une bonne communauté, de mises à jour régulières et d’une foule de plugins pour l’améliorer. Partant de ça nous avons 3 solutions :

  1. OpenElec + raspberry Pie
  2. XBMCBuntu/KodiBuntu + Mini-PC
  3. OpenElec + Mini-PC

La première solution à l’avantage du coût. Pour 47.96? vous avez un media center clé en main qui ne consomme que 3 Watt. Ce n’est pas la solution que j’ai choisie. En effet pour avoir testé XBMC sur Raspberry pie, j’ai trouvé que l’interface manquait parfois de réactivité et comportait encore des bugs. De plus je veux pouvoir facilement mettre à jour mon PC pour le support de la 4K.

La deuxième solution, comme son nom le laisse supposer est un Ubuntu dont KODI à été compilé pour se lancer au démarrage du système. C’est ce choix ci que vous devriez prendre si vous envisager d’utiliser votre PC comme serveur web ou NAS par exemple. Pour ma part ces fonctions sont déjà assurées  par mon raspberry pie et je veux le système le plus léger possible.

La troisième et dernière solution, comme vous vous en doutez, est celle que j’ai retenue. OpenElec est une distribution linux entièrement centrée sur KODI.  Tout ce qui n’est pas nécessaire pour faire tourner KODI à été supprimé. Pour plus de renseignement je vous redirige vers leur site : http://openelec.tv/. Maintenant que notre système est choisi, nous allons pouvoir sélectionner les composants. Voici mon choix :

  1. Boitier Antec ISK 110 Vesa 
  2. Barrettes Corsair SO-DIMM 4GO DDR3L 1333 MHz
  3. Carte Mère + Processeur ASRock Q1900 – ITX
  4. SSD Plextor M6S Series 128 GO
  5. Avermedia AVerTV Volar HD Pro A835T
  6. Adaptateur interne USB 3.0 femelle / USB 2.0 mâle

Total  = 318,85? avec les frais de ports.

Commençons par le boitier. Je cherchais un boitier le plus petit possible. Si possible Fanless. Ce boitier Antek ISK répond parfaitement à mes attentes. A noté la compatibilité avec la norme VESA qui permettra de l’accrocher derrière une TV compatible par exemple. Seul point négatif, l’absence d’emplacement pour une lecteur DVD/Blu-Ray. Nous verrons comment y remédier dans la suite de l’article.

Pour la mémoire vive, j’ai choisi 4 Go de mémoire afin d’être large niveau quantité de mémoire. Attention à ne pas se tromper, la mémoire est au format SO-DIMM. La même que dans les ordinateurs portable.

J’ai eu beaucoup de mal à me décider pour la carte mère. Soit je partait sur du AMD, plus puissant niveau multimédia , plus évolutif;  soit sur du Intel, complètement Fanless, plus faible consommation. J’ai donc préféré prendre la carte Intel. Ce qui m’a fais pencher vers Intel est l’absence de support de la 4K que ce soit chez AMD ou chez INTEL. Les deux solutions étant suffisantes pour la HD, autant prendre la solution consommant le moins et sans ventilateur. Niveau mise à jour, je suis prêt à mettre 80? dans une nouvelle carte mère d’ici quelques années quand la 4K ce sera démocratisée. Pourquoi Asrock? J’aurai préféré éviter cette marque low-cost mais c’étais la seule à proposer de l’USB3 et du SATA 3. Par expérience les cartes Asrock fonctionnent très bien mais il ne faudrait pas compter sur des capacités d’overclocking ou autres utilisations un peu poussées.

 

Niveau stockage, j’ai choisi de partir sur un SSD pour profiter de son silence et de sa rapidité. J’ai pris une version 128Go pour être large mais si votre porte-feuille fait la gueule, une version 64 Go fera très bien l’affaire. De même si votre capacité de stockage sur votre réseau local est restreinte, vous pouvez remplacer le SSD par une disque dur hybride qui apportera largement plus de capacité de stockage tout en étant plus rapide qu’un disque dur standard.

Pour la partie TV, j’ai choisi la clé USB AVerTV Volar HD Pro. Pour 3 raisons. D’abord sont prix : 26,99?, ensuite pour sa compatibilité annoncée sur le Wiki d’OpenElec. Cela évitera des recherches fastidieuse d’un hypothétique driver linux. Enfin pour sa télécommande intégrée qui je l’espère me permettra de contrôler le PC, l’ampli et la TV avec une seule télécommande via le standard HDMI-CEC.

Enfin, j’ai juste rajouté un adaptateur USB 2 vers USB 3 afin de pouvoir utiliser les 4 ports USB 2 de la façade avant du boitier. En effet la carte mère ne possède que deux emplacements pour les ports USB. Un USB 2 et l’autre USB3.

Voila, nous somme largement dans le budget, il ne nous reste plus qu’a traiter le cas du lecteur DVD/Blu-Ray. L’intégration d’un lecteur dans le boitier aurait signifié l’achat d’un boitier plus grand sans doute avec ventilateurs. Un lecteur externe USB est tout à fait envisageable.  Cela offre l’avantage de vous permettre d’utiliser le lecteur Blu-Ray sur un autre ordinateur. Il existe un autre problème avec un lecteur Blu-Ray externe. Pour lire un Blu-Ray avec un lecteur, il faut que le logiciel de lecture embarque des clés de chiffrement permettant de débloquer les protections. Malheuresement, OpenElec étant open source, il n’embarque aucunes de ces clés et ne peut donc pas lire les Blu-Ray. En regardant sur les forums, il existe des solutions hasardeuse en bidouillant un peu mais je ne veux pas prendre le risque de claqué 70? dans un lecteur Blu-ray qui ne me servirai à rien. Du coup je pense plutôt opter pour une platine blu-ray dédié qui pour le même prix remplira parfaitement ces fonctions en attendant qu’OpenElec trouve une solution.

Dans le prochaine article je vous montrerais le matériel et le résultat du montage. A bientôt.

00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.